Comment fonctionne l’Axe Gonadique

Qu’est-ce que l’axe gonadique?

  • L’axe gonadique implique une interaction complexe entre l’hypothalamus, l’hypophyse et les gonades.
  • Cet axe aide à réguler le développement, la reproduction, le vieillissement et de nombreux autres processus physiologiques clés.

Fonctionnement de l’Axe gonadique mâle

1. L’hypothalamus sécrète la GnRH.

2. La GnRH descend jusqu’à l’hypophyse antérieure et se lie aux récepteurs de la glande.

3. Cela favorise la libération de LH (hormone lutéinisante) et de FSH (hormone folliculo-stimulante).

4. La LH et la FSH voyagent dans la circulation sanguine vers les testicules.

5. La LH stimule les cellules de Leydig dans les testicules pour produire de la testostérone (la testostérone est nécessaire à la spermatogenèse et à de nombreux autres processus biologiques importants).

6. La FSH stimule les cellules de Sertoli pour produire une globuline de liaison aux androgènes (ABG) et une inhibine:

  • La globuline de liaison aux androgènes est une protéine qui se lie à la testostérone et l’empêche de quitter les tubules séminifères
  • L’inhibine aide à soutenir la spermatogenèse et inhibe la production de FSH, de LH et de GnRH

7. Des niveaux accrus de testostérone et d’inhibine ont un effet de rétroaction négative sur l’hypophyse et l’hypothalamus.

8. Il en résulte une diminution de la production de LH et de FSH.

9. En conséquence, la production de testostérone et d’inhibine est également diminuée.

 Axe gonadique
Axe gonadique mâle

Fonctionnement de l’Axe gonadique femelle

1. L’hypothalamus sécrète la GnRH.

2. La GnRH descend jusqu’à l’hypophyse antérieure et se lie aux récepteurs de la glande.

3. Cela favorise la libération de LH (hormone lutéinisante) et de FSH (hormone folliculo-stimulante).

4. La LH et la FSH voyagent dans la circulation sanguine vers les ovaires.

5. Lorsque la LH et la FSH se lient aux ovaires, elles stimulent la production d’œstrogènes et d’inhibines:

  • L’œstrogène aide à réguler le cycle menstruel et est un composant essentiel dans de nombreux autres processus physiologiques
  • L’inhibine provoque l’inhibition de l’activine qui est généralement responsable de la stimulation de la production de GnRH

6. L’augmentation des niveaux d’œstrogènes et d’inhibine a un effet de rétroaction négative sur l’hypophyse et l’hypothalamus.

7. Cela conduit à une diminution de la production de GnRH, de LH et de FSH.

8. Ceci, à son tour, entraîne une diminution de la production d’œstrogènes et d’inhibines.

 Axe gonadique femelles
Axe gonadique femelle

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.